21h27:

 

Maman ma supplié d'arreter et de venir sur le canapé avec eux. Elle m'a sorti un argumentaire en béton, on sentais qu'il avait était préparé. Depuis longtemps elle le récitais dans sa tête; la pauvre mère, elle bouillait. Cependant j'ai continué a laver mon miroir, pour vous dire la vérité je ne pouvais plus m'arrêter. Je voulais qu'il n'y est plus aucune trace, aucune tâche pour que quand je verrais mon reflet plus rien en me dérange. J'ai longtemps gardé espoir, juqu'a ce qu'il n'y est plus de St Marc. C'est a ce moment la que j'ai compris. Compris que ce n'était pas mon miroir qui était sale mais moi qui était dérangée.

 

photo-jnbarak-144[1]